La STB recrute 300 personnes et sort 378 autres

8360
La STB recrute 300 personnes et sort 378 autres

La STB recrute 300 personnes et sort 378 autres

«Dans le cadre de son programme de restructuration, la banque a élaboré un plan d’assainissement social, sur décision de la Commission d’assainissement et de restructuration des entreprises à participations publiques (CAREEP) du 30 mai 2017, la banque a été autorisée à procéder à l’assainissement social qui devrait concerner 378 de ses employés. A cet effet, la STB a constaté une provision de l’ordre de 24,4 millions de dinars qui tient compte de l’étalement du coût sur la période de réalisation du plan d’assainissement social qui est de 2 ans (2017 et 2018).

Les départs à la retraite seront volontaires, pour les personnes actuellement âgées de 50 à 57 ans, avec une ancienneté de plus de 15 ans et qui n’ont pas de fonction. Cela lui évitera de se retrouver dégarnie de ses «têtes bien faites».

Mais la STB, une banque où la moyenne d’âge est de 52 ans, cherche aussi à rajeunir ses effectifs dont certains ne savent toujours pas utiliser un ordinateur. C’est ainsi que la banque, à 71,54 % détenue par l’Etat, sans compter les 11,85 % des entreprises publiques, lancera très prochainement un premier plan de recrutement de 190 personnes. Un second sera lancé en décembre prochain, pour recruter 110 autres. Tout ce plan, déjà budgétisé, devrait essentiellement concerner les détenteurs de licences et de Masters.

Au bout du compte, la STB aura sorti 378 personnes, pour en recruter 300. Il faut préciser ici qu’un ancien STB lui coûte en moyenne 38.000 DT par an et que la moyenne d’un salaire d’une nouvelle recrue est de 22.000 DT par an. La banque est ainsi gagnante à double titre, rajeunir et dépenser moins.