Que répondre à la question : “Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?”

384
entretien-dembauche-de-travail-pourquoi-devrions-nous-vous

Lors d’un entretien d’embauche, on se retrouve confronté à un certains nombres de questions-types, dont le fameux “Selon vous, pourquoi devrions-nous vous choisir ?”. Et si c’est une question classique, elle n’en demeure pas moins compliquée. Voici les conseils pour éviter le faux-pas et marquer des points.

“Pourquoi devrais-je vous choisir ?” : voilà la question redoutable et redoutée de chaque entretien. Et pour cause : elle vous met dans une position inconfortable, où vous devez vous vendre au recruteur en vous mettant à sa place, et en lui expliquant pourquoi à ses yeux vous devriez être le meilleur candidat pour le poste. Et cette inversion des rôles est loin d’être aisée.

Mais aussi effrayante que cette question puisse être pour vous, il est primordial que vous vous entraîniez à y répondre avec aisance : elle est extrêmement révélatrice de vos capacités à convaincre, de votre confiance en vous et de votre motivation. Trois éléments qui, évidemment, jouent un rôle prépondérant dans un entretien de travail. On vous donne donc quelques astuces pour répondre avec brio à cette question-piège.

Comment répondre :

La meilleure manière de répondre est d’aller à l’essentiel. C’est une question directe, qui appelle une réponse directe. Ne perdez pas votre temps à bafouiller ou à tergiverser : prenez un moment pour comparer la description du poste en question à vos compétences et à ce que vous avez pu accomplir dans d’autres positions. Soyez positif, et profitez de cette question pour souligner vos atouts et réitérer votre intérêt pour le poste et l’entreprise.

Expliquez pourquoi vous êtes qualifiée pour le poste

Si cette question est régulièrement posée en entretien, c’est parce qu’elle permet au recruteur de voir rapidement si vous savez mettre en valeur vos compétences et votre motivation. La meilleure réponse est donc une énonciation claire de vos atouts, de ce qui constitue votre “valeur ajoutée” pour l’entreprise.

Pour préparer cet aspect de la question, dressez une liste des exigences pour le poste, en incluant la personnalité, les aptitudes et le niveau de qualificationqui sont demandés aux candidats. Faites ensuite une deuxième liste où vous vous efforcerez de chercher ce qui fait que vous correspondez à chacune de ces exigences. Ce processus vous aide en fait à dresser votre profil en fonction du job, et donc en soulignant à quel point vous “matchez”.

Rester concise

Votre réponse ne doit pas faire plus d’une minute ou deux: vous devez vous efforcer de rester le plus synthétique possible, pour ne pas donner l’impression de tâtonner ou de vous perdre en élucubrations. Dites-vous bien qu’avec cette question, on vous demande de faire un pitch de vente, qui doit donner envie au recruteur d’acheter la marchandise -vous, en l’occurrence. Votre réponse doit donc être courte et efficace : comme dans le commerce, ne prenez pas le risque de perdre l’attention votre “client” en étant trop long.

Concentrez-vous donc sur deux ou trois qualités principales que vous pensez avoir et que ce poste requiert : cela doit être la colonne vertébrale de votre réponse. N’hésitez pas à les illustrer de quelques rapides exemples concrets : ça donne du relief à votre pitch et ça aura plus d’impact sur le recruteur que si vous restez dans un flou théorique. Si par exemple, le job que vous convoitez exige un leader d’équipe, rappelez dans quelles (glorieuses) circonstances vous avez géré une équipe pour transformer un projet compliqué qui s’annonçait comme un désastre imminent en vraie réussite.

Concentrez-vous sur ce qui vous rend exceptionnelle

En posant cette question, le recruteur veut savoir ce qui vous distingue des trente autres candidats qu’il a rencontrés pour ce poste. C’est votre dernière chance d’insister sur ce qui fait que vous sortez du lot : misez tout là-dessus. Vous devez montrer que vous avez quelque chose d’unique, un regard, une expérience ou des compétences qui fait que vous pouvez lui apporter quelque chose d’inédit, que vous seule vous avez.

Cherchez tout ce qui peut vous donner un vrai plus : une expérience complémentaire, un parcours particulier qui vous permet d’avoir une vision des choses plus en profondeur ou une approche originale, des qualités relationnelles qui ne sont plus à démontrer… Pas de fausse modestie ici !

Quelques exemples de réponses types :

1. “Sans doute d’autres sont-ils meilleurs que moi. Je ne suis évidemment pas le seul à savoir faire… Et le succès que j’ai obtenu sur X affaires ne suffit pas à faire de moi le seul capable de relever un tel défi. Cependant je dirais volontiers que j’ai un avantage : je sais faire, je l’ai fait à plusieurs reprises et j’aime beaucoup faire ça.”

-> Une réponse humble, mais percutante, et efficace.

2. “Vous avez dit que vous cherchez quelqu’un qui soit capable de gérer efficacement X personnes. J’ai dirigé une équipe de X personnes durant mes 15 années de carrière en tant que X chez X, j’ai appris à les motiver, les souder, les faire travailler pleinement ensemble pour profiter au maximum des aptitudes de chacun. J’ai été élu cinq fois d’affilée manager de l’année grâce à mes stratégies innovantes pour motiver mes employés et les rendre plus productifs. Je pense donc que mon expérience du leadership et mon amour pour la gestion d’équipe pourrait vous être bénéfique si j’étais à ce poste…”

-> Une réponse très porteuse et plus détaillée qui met l’accent sur l’aspect du poste que vous considérez comme le plus important.

3. “Dire que je suis le meilleur n’aurait aucun sens. Par contre, voilà ce que je sais : je suis bon dans telle et telle situation, pour telle chose et grâce à telle chose. Et je pense qu’en ce sens, je pourrais être un atout pour votre entreprise à ce poste.”

-> Une formulation qui aide à la concision, tout en vous permettant de développer rapidement vos qualités et de finir sur une démonstration de votre intérêt pour l’entreprise.